Université Populaire et Citoyenne de Roubaix
1/41 >

"Discriminons le racisme pour mieux vivre ensemble" - Appel public à réflexion

Comment lutter contre le racisme ? Comment faire reculer les discriminations ? Entourée de chercheurs et d’historiens, une équipe de l’UPC avance l’idée que bien vivre ensemble, c’est connaître son histoire, l’histoire de sa ville. Ateliers d’histoire locale, café citoyens, DVD interactif sur l’histoire d’une cité industrielle…

Si Roubaix pour son industrie textile a reçu plusieurs vagues d’immigration depuis plus d’un siècle, depuis vingt ans, la présence de deux communautés de tailles équivalentes, d’une part, la communauté dite de souche mais souvent d’origine belge et d’autre part, la communauté d’origine algérienne ont produit de fait, peut être plus qu’ailleurs, de nombreux échanges et mélanges. Pourtant de nombreux habitants, quelle que soit leur origine, s’estiment victime du « racisme » ou donnent des explications « racistes » aux difficultés rencontrées. Ce réflexe « raciste » de désignation d’un bouc émissaire traverse chacune de nos « cultures » et chacun d’entre nous.

La discrimination « raciale » dans l’accès à l’emploi, au logement, dans certains services publics est aussi une réalité quotidienne vécue par de nombreux habitants en premier lieu, d’origine maghrébine et africaine dans la ville. La dénomination « issu de l’immigration » appliquée à des citoyens français persiste et stigmatise une différence ethnique.

A l’heure où les outils et célébrations se multiplient sur la mémoire de la ville et de ses habitants, l’Université Populaire et Citoyenne veut contribuer à ré-instruire collectivement nos différents savoirs pour faire reculer le « racisme » et la « discrimination ». L’équipe de recherche – action propose d’organiser des échanges de savoirs à partir des quatre entrées suivantes :

-* L’immigré belge, italien, portugais, algérien, sénégalais, vietnamien, quelles similitudes et quelles différences dans le racisme et l’intégration L’expression et la visibilité de la religion notamment de l’Islam fait débat.

En quoi est-ce un signe d’intégration ou le renforcement d’un communautarisme ? Comment les lieux de culte et l’expression religieuse sont ressentis dans les quartiers ou à l’école ? Comment améliorer la laïcité à Roubaix à partir de quelle interprétation et de quel dialogue ?

-* Le français de métropole, d’Afrique du Nord, ou occidentale, l’algérien, le sénégalais, l’européen, et la nation

Quelles sont les frontières de l’idée de nation, de République française dans l’Histoire et dans l’avenir ? Quelle dette, quel héritage a-t-on quand on est français ? Qu’est ce qu’être citoyen ?

-* J’ai pas choisi mes voisins, ghettos ou pas ghettos ?

En quoi certains quartiers de Roubaix seraient-ils devenues des ghettos ?
Peut-on choisir ses voisins ? Quels doivent être les critères d’une politique de peuplement à Roubaix ? Quelles sont les discriminations existantes et lesquelles faut-il renforcer ou supprimer ? Quelles sont les possibilités de parcours de logement dans la Ville et au delà ?

Spip | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0